FOOTBALL ACADEMY 82 : site officiel du club de foot de MONTAUBAN - footeo

Laïd MAMAR (AS Stéphanoise)

12 mars 2014 - 09:49

La prochaine fois, j'espère évoquer la montée

Samedi soir, les Stéphanois ont dominé Launaguet à domicile (2-1). Ils s'apprêtent à recevoir encore, lors des deux prochaines journées, leurs voisins de Beaumont puis de Lafrançaise. Laïd Mamar sait qu'il ne faudra pas laisser échapper beaucoup de points d'ici la fin de saison pour atteindre les objectifs fixés.

 

"Laïd, quelles ont été les qualités qui vous ont permis de l'emporter ce week-end face à Launaguet ?
Nous avions à cœur de nous rattraper après le match perdu à la Juventus (3-0 le 23 février) où nos habituels points forts étaient inexistants. Concernant le match de Launaguet, la satisfaction a surtout été la bonne maitrise du nouveau schéma tactique imposé par le coach (3-5-2) et l’envie de gagner chez nous. Nous avons fait une première mi-temps sérieuse, même si trop d’occasions ont été manquées. Mais il faut aussi retenir que nous nous en procurons beaucoup.

Vous avez bien négocié le premier de vos trois matchs consécutifs à domicile. J'imagine que c'était essentiel avant d'aborder deux derbys ?
Pour la confiance c’est très important, surtout que Launaguet est un concurrent direct et une équipe très solide de la poule. Ça va nous permettre de bien préparer le match de samedi. Nous avons la chance de recevoir encore lors des deux prochains week-ends avec en effet des derbys, à commencer par Beaumont samedi. Mais pour nous, de toute façon, ce sont des matchs qui seront abordés et préparés comme les autres. Nous devrons gagner pour atteindre les objectifs fixés en début de saison.

La Juventus Papus et l'US Colomiers C ont creusé un petit écart en tête de classement. Vos ambitions d'accession sont-elles intactes ? Pensez-vous pouvoir rattraper votre retard ?
La Juventus à six points d'avance sur nous, Colomiers trois, mais il nous reste huit matchs à disputer. Le chemin est encore long, nous devons poursuivre nos efforts et ne rien lâcher. Nos ambitions ont été clairement affichées depuis le début et nous les assumons. Après, les mots sont une chose, les actes et les résultats une autre. Comme dit le coach, ce qui lui fait le plus peur cette année ce ne sont pas les adversaires, mais nous. Le groupe est de qualité mais manque parfois de concentration ou d’envie dans de rendez-vous importants. L'important est de rester performant. Nous avançons sereinement, nous ferons les comptes et lèverons la tête d’ici un mois pour voir ou nous nous situons. J’espère sincèrement être interviewé la prochaine fois pour évoquer notre montée. Mais nous verrons bien si le retard aura été rattrapé.

 

Laïd Mamar veut mener ses troupes vers la PH.

Quelles seront les valeurs indispensables à afficher pour vous distinguer en cette fin de saison ?
L’envie, le travail, la solidarité pour surtout n’avoir aucun regret. Ce sont nos valeurs en ce moment selon moi, mais elles doivent être conservées et même renforcées tous les samedis. Pour en avoir vécu une à Montauban, les sacrifices sont difficile à accepter tout au long d’une saison mais la récompense au bout fait tout oublier.

Comment jugez-vous votre calendrier, avec cinq réceptions, trois déplacements et pas de confrontation avec les deux premiers ? Auriez-vous préféré avoir l'occasion de défier vos adversaires directs lors le sprint final ?
Je pense qu’il nous est favorable. Après, attention, une fin de championnat est toujours compliquée avec des matchs couperets, des enjeux permanents pour éviter la descente ou viser la montée. Défier un adversaire direct en fin de saison est vraiment une bonne chose à vivre car ce sont des matchs qui font grandir un groupe et qui donnent une meilleure saveur à la victoire. Mais Je ne vais pas faire de langue de bois, je suis plutôt satisfait de les avoir joués maintenant et de les laisser se rencontrer entre eux. À nous d’en profiter."

Propos recueillis par J.L.

 

Commentaires